Accéder au contenu principal

Articles

Un jeudi littéraire

Jeudi, Benjamin a déconverti le public venu nombreux à sa rencontre à Libralire.Lecture d'extraits, questions, réponses pour un débat passionnant et animé, et dégustation de pissaladière pour finir.Merci à tous pour votre présence, votre écoute et vos interventions.Merci à Libralire (librairie magnifique) pour l'accueil ! Pour ne rie. vous casher, les échanges se sont poursuivis jusque tard dans la soirée, autour d'une bonne table dans le restaurant en face. Eh oui !
Articles récents

L'ange et la bête

Ne vous fiez pas aux mines tristes de Mael et Philippe, ils se savaient pris en photo (les gredins !), Rue des Livres s'est bien passé, et nous n'avons pas vu le temps passer.Nous n'étions d'ailleurs pas seuls sur le stand, puisque une bête à bon Dieu s'est entichée de Lunatique !On retrouve Philippeles 8 et 9 avril àCita'Livres. Gilles et Angéliquepasserons en voisins nous faire un coucou (et s'offrir du bon temps sur l'île). Ambiance assurée !

Charybde ici, Charybde là

Les libraires de Charybde ont eu la bonne idée d'enregistrer la rencontre qui s'est tenue le 15 avec Antidata et Hervé Mestron,L'Atelier de l'agneau, Françoise Favretto et Jean Esponde, Le Cheminde fer et Annie Mignard, Lunatique, Antonin Crenn, Corine Pourtau etPerrine Le Querrec.Des fois que vos yeux s'ennuient pendant que vos oreilles sont à l'écoute, petit panorama de la soirée.Perrine Le Querrec revient à Charybde le 13 avril, avec Marie Cosnay pour "Apparitions, corps et langage".

La niouze lettre de Frangélik

Bonjour,  
Nous jouerons le 1er avril à 20hVue sur la courdans l'ancienne salle des fêtes d'Andilly,  rue de la paix 17230. 
Un concert organisé gratuitement grâce à la commune d'Andilly, à l'école de Sérigny, au soutien de la Région Nouvelle Aquitaine et de la SPEDIDAM.Entrée libre !Frank à la guitare, Angélique aux percussions, tous les deux au chant, Frangélik est depuis 2007 un duo complice qui mêle textes, voix et musique pour tisser un univers poétique, intimiste et voyageant.  « Vue sur la cour » parle des gens, de la vie de tous les jours, avec une écriture poétique et une musique aux couleurs du monde. On serait ravis de vous y accueillir !N'hésitez pas à passer le mot.Belles journées d'ici là.Frank et Angélique

Vue sur la cour se joue actuellement dans une petite forme, autonome en son et en lumière, dans des lieux atypiques. Cette création a fait l’objet d'une résidence au printemps dernier au Labo du Carré Amelot et à l'Atelier de la Motte Aube…

Poids plume vous offre sa troisième floraison

Il est printemps moins le quart, et Poids plume vous offre sa troisième floraison.Poids plume, ce sont des livres tout petits, des bonsaïs de papier, des textes grands écrits par des plumes hautes comme trois pommes ou centenaires comme des oliviers, des textes nés de la dernière pluie ou vieillis en fût de chêne. Paroles d'écrivains ou d'auteurs occasionnels, paroles plurielles, poèmes singuliers.Ces livres sont des cadeaux. Servez-vous, lisez, passez le mot, faites connaître à vos proches, transmettez à votre tour, offrez...Poids plume, c'est aussi un rendez-vous : une scène, des scènes, des voix, vos voix, des poèmes et de la musique :- Poètes Globe-trotters mardi 7 mars, chezAiôn, 41 rue de la scierie, 17000 La Rochelle, 20h : Dans le cadre du 19e Printemps des Poètes, la Bibliothèque universitaire de La Rochelle et le Centre Inter-Pôles d’Enseignement des Langues (CIEL) de l’Université de La Rochelle ont invité les étudiants à enregistrer un poème pour illustrer la gr…

Au fil des mots

La ville de Baume les Dames, en partenariat avec la librairie Graine de Livre, organise son premier salon du livre baumois.Rencontre avec les auteurs, ateliers contes... de quoi ravir petits et grands pendant toute une journée autour du livre.Seront présents aussi bien des auteurs jeunesse que des auteurs de romans pour adultes, parmi lesquels Michaël Urasqui dédicacera (entre autres ouvrages) Une Librairie en pays hostile. Et rien que pour ça, ça mérite le détour !
Samedi 18 mars à l’abbayeplace de l'Abbaye, 25110 Baume les DamesProgramme complet

Ce serait dommage de s'en priver

photo (c) Antonin Crenn, vitrine des Mots à la Bouche
La passerage des décombres est une plante qui prospère dans les terrains vagues, les ruines. Son habitat est celui que les plantes nobles refusent. C'est dans un coin idéal à sa prolifération, des ruines d'un pont de chemin de fer que le narrateur, enfant au début de l'histoire vient jouer. Les années passent et il continue de venir s'isoler dans cet endroit tranquille avec Titus son ami d'enfance.Antonin Crenn écrit des textes lisibles en ligne. Ce petit livre est son premier publié. Très court, 10 pages, mais attention, chez Lunatique quand même, une belle maison qui soigne ses parutions. Belle couverture, belle mise en page, même soin apporté à cet ouvrage très fin qu'à un roman plus épais.Le texte est très beau, un peu mélancolique, des souvenirs d'enfance, comme des périodes heureuses qu'on ne revivra pas, mais il est aussi positif puisque d'autres beaux moments existeront. C'est une nouv…